Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les promesses d'E.G.L

Les promesses faîtes par la société E.G.L sont nombreuses et pourtant, de nombreux éléments factuels donnent à douter de leur crédibilité. Nous disposons de 5 années pour vérifier tout cela sur le terrain.

Emploi: "300 à 400 emplois directs et 600 à 800 emplois indirects d'ici à 2020"

Aux USA, il aura fallu plus de 500.000 puits pour obtenir 600.000 emplois directs et indirects. Avec ce ratio de 1,2 emploi par puit, il faudrait forer plus de 800 puits en Moselle pour aboutir aux promesses de la société E.G.L. Il est important de comprendre que, si un forage requiert au départ de la main-d’œuvre qualifiée et donc souvent étrangère à la région concernée, il demande très peu de ressources en personnel les années suivantes.

Économies d'énergie: "Une baisse attendue du prix du gaz pour les ménages"

En France, l'achat du gaz est négocié sur des marchés internationaux avec des engagements de contrats de vingt ou vingt-cinq ans. Son tarif est indexé sur celui du pétrole et s’aligne toujours sur le prix le plus élevé, de façon à permettre aux productions les plus chères d'être malgré tout extraites et vendues. Cette indexation sur le pétrole explique pourquoi les prix du gaz ont augmenté en France alors qu'ils étaient en fortes baisse sur les marchés internationaux.

Les promesses d'E.G.L
Activité industrielle: "l'implantation ultérieure d'industries consommatrices de gaz"

A cette idée souvent ressassée du retour d'une industrie aux abords des puits de forage, on peut se demander pourquoi le gaz serait moins cher à proximité des puits alors qu'il sera injecté dans le réseau, et vendu à un prix identique que l'on soit à Bayonne(64) ou à Merlebach. Et si, comme certains le réclament, il sert à produire de l’électricité, pourquoi celle-ci serait vendue localement au rabais ? Les riverains des centrales nucléaires paient-ils leur électricité moins chère que les autres ?

A cette idée souvent ressassée du retour d'une industrie aux abords des puits de forage, pourquoi le gaz serait moins cher à proximité des puits alors qu'il sera injecté dans le réseau et vendu à un prix identique à Bayonne ou à Merlebach. Enfin, avec un pic de production atteint au bout de 18 mois en moyenne, quelle entreprise peut légitimement investir sur un temps si court?

Une étude du 12 Février 2014 émanant de l'IDDRI-Sciences Po a conclu que l’impact des hydrocarbures non conventionnels sur le PIB américain ne serait que de 0,84 % entre 2012 et 2025, soit une contribution annuelle ridicule de 0,06 %

http://www.lesechos.fr/12/02/2014/lesechos.fr/0203312276789_les-gaz-de-schiste-ne-sauveront-pas-l-europe.htm

Investissements: "180 millions d'euros d'investissements d'ici à 2018"

Nous disposons de très peu d'éléments financiers concernant la solidité financière de la société E.G.L. La domiciliation de la maison-mère à Londres rend difficile l'accès aux résultats et bilans de cette entreprise. Ce choix d'être soumis au droit anglais est purement fiscal. Si un jour, cette société devait réaliser des bénéfices, tout est déjà organisé pour éviter de payer de l'impôt en France.

Par contre, on sait qu'un forage coûte en temps normal environ 3 millions d'Euros. Avec 180 millions, cela peut représenter 60 forages.

  • le soutien du Conseil Régionale de Lorraine,

  • la caution des associations de protection de l'environnement,

  • produire 8% de la consommation nationale sur 25 ans.

Tag(s) : #EGL

Partager cette page

Repost 0